Contrairement aux autres jeux de hasard, les courses de chevaux comprennent de nombreux paramètres. En effet, une personne qui parie prend en compte différents critères tels que la forme du cheval, la distance à parcourir, le jockey, etc. De ce fait, comment faire pour miser sur les courses hippiques ?

Sélectionner un opérateur pour miser

Dans un premier temps, il est nécessaire de trouver un organisme légal de paris. Il faut savoir que depuis quelques années, le monde des paris sur les courses hippiques s’est rapidement évolué. En effet, de plus en plus de plateformes en ligne sont accessibles pour réaliser des paris. Pourtant, parmi ces différents opérateurs agréés, PMU et FDJ restent les plus appréciés.

Comprendre le déroulement des courses de chevaux

Avant de commencer à parier, il est nécessaire d’avoir une connaissance sur l’univers des courses. Il faut savoir la différence entre les courses d’obstacles, de galop ou encore de trop attelé. Concernant la première catégorie, c’est le type de course qui oppose des chevaux sur un terrain plat de plusieurs kilomètres. La seconde catégorie quant à elle, est caractérisée par la présence d’obstacles, notamment les haies, les bassins et les barres. Enfin, le trop est une discipline où le jockey n’est pas sur le cheval, mais sur un sulky, une sorte de chariot utilisé dans le sport hippique.

Les différents types de paris

Pour information, les participations jouées entre joueurs sont regroupées. Avec cette règle du pari mutuel, la somme d’argent reçue sera redistribuée aux parieurs qui ont gagné. Par contre, le joueur sera payé en fonction du prorata de sa mise. Dans ce domaine, il existe plusieurs types de paris, que ce soit les classiques ou les spéciaux. Parmi les plus connus, il y a le pari simple, une opération qui consiste à choisir un cheval et de miser, soit sur « gagnant » ou en première place, soit sur « placé » où il est classé dans le top 3. D’une autre part, il y a les formules telles que le Tiercé qui a pour objectif de trouver les chevaux arrivant dans les trois premiers. D’ailleurs, chaque plateforme peut présenter son propre pari.

Ajouter un commentaire